Dimanche 69 mars (8 mai), la BiblioDebout organise un débat sur les Communs

L’air, l’eau, les savoirs, les logiciels et les espaces sociaux : les communs sont au fondement même de notre vie collective. La manière dont la Nuit Debout s’auto-organise sur un mode horizontal et ouvert fait d’elle un commun à part entière, auquel nous pouvons tou-te-s contribuer. De nombreux communs sont cependant menacés – ils sont ôtés à la collectivité, privatisés, commercialisés, détruits de manière irréversible. Au lieu de cela, ils devraient être cultivés et développés.  Nous avons besoin d’une nouvelle conscience de l’importance de ces « choses qui nous sont communes ». De nombreux problèmes de notre époque pourraient être résolus si nous dirigions l’énergie et la créativité dont nous disposons vers ce qui fonde notre richesse, ce qui fonctionne, et ce qui aide les hommes et les femmes à développer leur potentiel.

Communs1
 .

Nous vous invitons dimanche 69 mars (8 mai) aux débats suivants qui se tiendront à #BiblioDebout :

17h : Pourquoi les Communs nous concernent tous (lecture des extraits de “Commun. Essai sur la révolution au XXI” (Dardot, Laval, 2014)

18h : Pourquoi les Communs peuvent changer le monde (économie, politique, numérique, culture,…)

Il s’agira de discussions libres et ouvertes, et pas de conférences. Venez si vous voulez partager vos expériences des Communs, si vous voulez lire des passages de livres sur les Communs ou simplement si vous voulez découvrir ce que sont les Communs ou posez des questions à leur sujet.

Communs2
 .

 Depuis le début de Nuit Debout, la thématique des Communs a investi la place de la République.

Plusieurs intervenants sont intervenus à l’Université Populaire pour parler des Communs.

–> L’économiste Benjamin Coriat est venu présenter une introduction aux Communs et a expliqué en quoi l’occupation de la Place de la République ne constituait pas une “privatisation de l’espace public”

–> L’essayiste Philippe Aigrain est intervenu sur le thème “A quelles conditions chacun-e peut contribuer aux Communs ?

–> L’universitaire, informaticien et éditeur Hervé Le Crosnier a posé la question “Nuit Debout” est-il un Commun qui s’ignore ?

A lire en complément, l’interview qu’il a donné au site “Le Comptoir”.–> L’historien Patrick Boucheron a parlé de “Faire Commune“, depuis le Moyen Age jusqu’à nos jours.

Plusieurs articles de presse ont également souligné les liens entre Nuit Debout et les Communs :

–> Philomag : Nuit Debout, la difficile construction du Commun

Et sur Rue89, un article de Claire Richard explique également comment la BiblioDebout a été conçue et est gérée depuis un mois comme un Commun.

N’hésitez pas d’ailleurs dimanche à nous porter des ouvrages sur les Communs !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *